Train à grande vitesse TGV POS

H0 - Référence 37796 Train à grande vitesse TGV POS
Voie: H0    Epoque: VI   
 
Modèle réel : TGV POS (train à grande vitesse) de la SNCF, version pour le trafic entre Paris et le sud de l'Allemagne. 2 têtes motrices, 1 voiture intermédiaire (R1) 1re/2nde classe, 1 voiture de transition (R8) 2nde classe. Numéro de train automoteur 4415. État de service 2012.
 
Modèles réduits : Rame de base à 4 éléments. Les deux têtes motrices (TM1 et TM2) sont motorisées. Avec décodeur numérique mfx et nombreuses fonctions sonores. Position centrale de la motorisation régulée haute performance dans les deux têtes motrices. Respectivement 4 essieux moteurs entraînés via arbre à cardans. Bandages d'adhérence. Éclairage intérieur intégré de série. Fonction permanente du fanal à trois feux - inversion en fonction du sens de marche - , des deux feux rouges de fin de convoi et de l'éclairage intérieur en mode d'exploitation conventionnel, sélection possible en mode numérique. Commutation distincte du troisième feu frontal pour l'inversion des feux selon réglementation française possible en mode numérique. Éclairage assuré par diodes électroluminescentes blanc chaud sans entretien (LED). Essuie-glaces fonctionnels rapportés dans chaque cabine de conduite, sélection distincte pour chaque tête motrice possible en mode numérique (fonction de commutation V/R). Cabines de conduite des têtes motrices avec aménagement intérieur. Mains montoires en métal rapportées. Postes de conduite dans les têtes motrices avec aménagement intérieur. Attelage fixe entre les têtes motrices et les voitures intermédiaires, attelages courts spéciaux à élongation variable. Guide de coulisse supplémentaire dans le bogie Jakobs. Voitures intermédiaires avec rehausses de toit. Alimentation en courant en fonction du sens de marche via la tête motrice située à l'avant de la rame. L'éclairage intérieur est alimenté via la liaison électrique continue de la rame entière. Chaque tête motrice est équipée de deux pantographes unijambistes de version différente munis respectivement d'un archet pour la DB et pour la SNCF. Les pantographes ne sont que mécaniquement fonctionnels et n'ont aucune fonction électrique. Reproduction à l'échelle, d'où rayon minimal d'inscription en courbe de 360 mm pour un gabarit de libre passage dégagé. Longueur de la rame de base à 4 éléments 101 cm.X
 
  Control
Unit
Mobile
Station
Mobile
Station 2
Central
Station 1/2
Central
Station 3/2
Fanal·····
Eclairage intérieur·····
Fonction d'éclairage·····
Bruit.loco.électr.·····
Trompe·····
Commde directe·····
Grincement de frein désactivé····
Fonction de commande Av./Ar.····
Fonction de commande Av./Ar.····
Sifflet de manœuvre····
Fermeture des portes···
Sifflet du contrôleur···
Annonce en gare···
Annonce en gare - F···

Highlights:
  • Reproduction à l'échelle 1/87.
  • Essuie-glaces fonctionnels, sélection possible en mode numérique.
  • Éclairage intérieur intégré de série.
  • Nombreuses fonctions sonores.
  • Les deux têtes motrices sont motorisées.
  • Nouvelles rehausses de toit sur les voitures intermédiaires.
 
Le TGV Est ne représente pas une nouvelle génération de véhicules à proprement parler. Il s’agit plutôt d’un mélange d’éléments moteurs nouveaux et de voitures intermédiaires du TGV Réseau. En termes de mécanique, les nouvelles automotrices correspondent largement à celles du TGV Thalys PBKA (Paris - Bruxelles - Cologne / Amsterdam). L’équipement électrique pour trois systèmes de courant (25 kV/50 Hz et 1,5 kV= en France, 15 kV/16 2/3 Hz en Allemagne et en Suisse) est pour la première fois réalisé selon la technique asynchrone avec des moteurs asynchrones à courant triphasé commandés par transistor bipolaire à grille isolée. Deux pantographes sont placés sur la toiture. Le premier, dont l’archet fait 1650 mm de largeur, est utilisé pour 25 kV/50 Hz en France et en Suisse ; le second, avec un archet de 1950 mm de largeur et des frotteurs à charbon métallisés sert quant à lui sur le territoire allemand. En France, sous 1500 V continu, les pantographes de 1950 mm des deux automotrices doivent être déployés en raison des grands courants. Les voitures centrales sont issues du TGV Réseau. Toutefois largement modernisées dans les usines de Bischheim et mises au dernier niveau de la technique, elles se distinguent donc visiblement des autres générations de TGV. Une rame est composée de deux automotrices et de huit voitures intermédiaires. Les voitures intermédiaires sont reliées entre elles par des bogies Jacobs, formant ainsi une unité d'exploitation. Cinq des voitures intermédiaires (dont une avec bar) sont prévues pour les voyageurs de 2nde classe et trois pour la 1re classe. Long de pratiquement 200 mètres, le TGV Est peut accueillir 360 voyageurs au total. Dix-neuf unités portant les numéros 4401 à 4419 ont été acquises jusqu’à présent, l’unité 4406 ayant toutefois été vendue aux SBB entre temps. Si en France ces unités sont autorisées à exploiter leur vitesse maximale de 320 km/h sur leur ligne spécifique, elles sont en Allemagne par contre limitées à 250 km/h sur les lignes à grande vitesse. Le TGV 4402 représente une particularité : le 3 avril 2007, la rame V150, composée de deux automotrices et de trois voitures centrales modifiées, établit sur la LGV Est un nouveau record de vitesse mondial incroyable pour les véhicules sur rails : En l’espace de 13 minutes, l’unité a atteint ce jour là une vitesse de 574,8 km/h.
 
La rame de base réf. 37796 peut être complétée par les voitures des coffrets réf. 43426, 43436 et 43446 afin de former une unité réaliste de 10 éléments. SNCF et TGV sont des marques déposées par la SNCF. TGV® est propriété de la SNCF. Tout droit de reproduction réservé.
 
Caractéristiques: 

 
 
Publication(s) en: Prospectus nouveautés 2015 - Programme 2015/2016
 
Article plus en production.
Recherche pièces de rechange: voir site web allemand.